L'art-thérapeute

Mon parcours vers l'art-thérapie

Curieuse de la Vie et ouverte à l'apprentissage de connaissances relatives au développement et à l'épanouissement de l'être humain, j'ai pris le parti d'évoluer dans mon parcours personnel et professionnel de manière riche, libre et variée.

Si l'axe conducteur est l'accompagnement de la personne, mes domaines d'évolutions ont été du social, au développement durable, en passant par l'animation, l'artistique, le paramédical et le bien-être. Cela m'a offert l'opportunité de rencontrer des publics multiples, de tout âge et de toutes cultures, et d'exercer dans des contextes très différents tant socialement que géographiquement.

J'apprécie tout particulièrement cette diversité, la richesse qu'elle m'a donnée et continue de m'offrir dans chacune de mes rencontres et expériences de vie au quotidien.


L'art-thérapie s'est présentée à plusieurs reprises sur mon chemin ; c'est en 2012 que la Vie m'a permis de croiser la route de Cathy BONNEVAL art-thérapeute HAUSCHKA et Biographe et de reconnaître ma propre fibre, dans cette approche profonde, sensible et fine de l'Homme, de l'Art et de la Vie.

J'exerce aujourd'hui, ce métier depuis 2015. Après quelques expériences en instituts psychiatriques et hôpital de jour, j'ai fait le choix de développer mes propres ateliers en tant que profession libérale. J'accompagne individuellement des personnes adultes dans le cadre d'un groupe ouvert au sein d'ateliers hebdomadaires et de séries de stages thématiques annuels.

J'interviens au sein d'associations sur de l'accompagnement à la parentalité lors d'atelier parent-enfant, et également sur des projets de cohésion de groupe (familial, en entreprise, avec un public ciblé dans un objectif de co-création et de fédération, etc.)

Depuis 2019, je participe à l'encadrement des ateliers de peinture au sein de la formation d'art-thérapie selon la Méthode de peinture aquarelle du Dr Margarethe HAUSCHKA proposé par Cathy BONNEVAL, au sein de l'Association le Je de l'Être et de l'Atelier Raphaël.